Quel matériel pour marcher un trail ?

Marcher 100 km en moins de 30 heures est un  véritable défi, surtout pour les moins sportif·ve·s d’entre nous. Cela demande de l’entraînement bien sûr, mais également un matériel approprié. Vous trouverez dans cet article une liste de matériel à mettre dans son sac, ou à donner à ses supporter·trice·s, pour marcher dans les meilleures conditions possibles.

Et maintenant, à vos bâtons, chaussures et sac à dos, vous êtes prêt·e·s à vous lancer dans cette aventure sportive et solidaire !

Matériel obligatoire pour le Trailwalker Oxfam

La liste ci-dessous recense tout le matériel demandé pour prendre le départ du Trailwalker. Cela vous permettra de marcher dans les meilleures conditions possibles. Vous trouverez quelques conseils pour vous aider à choisir vos chaussures ou à remplir votre kit de premiers secours. 

A préparer bien en amont

  • Votre certificat médical datant de moins d’un an au départ du Trailwalker avec la mention de non contre-indication à la pratique de la marche ou course à pied en compétition. La mention de compétition est nécessaire car votre marche est chronométrée. Un modèle de certificat médical à télécharger est disponible sur notre site internet.

  • Un sac-à-dos confortable par personne pour bien répartir le poids et porter le moins possible. L’idéal serait de s’entraîner avec pour voir s’il ne vous fait pas mal et tient bien le dos. Il ne doit pas être trop volumineux. L’idée est de porter le strict nécessaire et de donner le reste à vos supporter·trice·s.

  • Une paire de bonnes chaussures. Chaussures de trail/trek ou de marche (basses ou hautes), à vous de choisir ! L’important est que vous soyez à l’aise dedans et que votre pied soit bien maintenu. De plus, les chaussures prennent du temps à se faire et à prendre la marque de vos pieds. Portez-les bien en amont et utilisez-les toute l’année durant vos entraînements. Pour le choix des chaussures, il est conseillé de prendre une pointure plus grande. En effet, les pieds ont tendance à gonfler durant la marche, et les chaussettes sont souvent plus épaisses que celles pour les chaussures de ville.

  •  Une réserve alimentaire de votre choix (barres de céréales, fruits secs…) à glisser dans votre sac à dos. Des denrées seront distribuées aux Points de Contrôle (PC) tout au long du parcours mais il peut être bien d’avoir avec soi ses en-cas préférés et auxquels vous êtes habitué·e·s. Cela vous permettra de reprendre des forces en cas de coup de mou entre deux PC.

  • Un kit de secours par équipe que vous pouvez trouver en grande surface contenant au minimum spray antiseptique, pansements prédécoupés, bande élastique, sparadrap, compresses, ciseaux, gants, crème anti-frottement, et autre produits en fonction de vos besoins et sensibilités.

  • Des masques et du gel hydroalcoolique : ils seront obligatoires dans le cadre du protocole sanitaire mis en place lors de l’événement. Retrouvez tous les détails des mesures Covid-19 sur notre site internet. 

Important le jour J

  •  Réserve d’eau de 1,5L minimum : à remplir à chaque Point de Contrôle. Préférez une gourde en inox, ou un thermos pour conserver votre eau fraîche toute la journée.

  • Au minimum trois téléphones portables chargés par équipe avec si possible des batteries de rechange ou des chargeurs. Vous pourrez économiser de la batterie en mettant certains téléphones en mode avion à certains moments. Mais vous devrez toujours rester joignables et pouvoir appeler en cas de problème.

  • Un gilet de sécurité de couleur jaune ou orange fluo avec des bandes réfléchissantes, pour la marche de nuit et une lampe frontale avec un jeu de piles de rechange. Ces éléments doivent être stockés dans votre sac à dos ; vous devrez les porter dès la tombée du jour afin d’être visibles par tou·te·s ! Ce matériel sera contrôlé par les bénévoles à la sortie des PC avant que vous ne repreniez votre marche.

  •  Une couverture de survie

  • Le Carnet de Route Marcheurs. Celui-ci sera distribué en version papier pour chaque équipe lors de l’enregistrement sur place le vendredi. Il contient toutes les informations nécessaires sur le parcours, les Points de Contrôle, les numéros d’urgence, etc.

  • Un GPS par équipe distribué au moment du départ le samedi afin que les organisateurs puissent veiller à votre bonne avancée et les supporters vous retrouvent au bon Point de Contrôle à votre arrivée.
Photo par Alice Donovan Rouse sur Unsplash

Matériel conseillé pour marcher un trail

Le matériel cité ci-dessous n’est pas obligatoire. Cependant, au fil des années, avec les retours des participant·e·s et nos propres expériences, nous constatons que le confort est un critère phare pour finir les 100 km plus sereinement.

Voici donc quelques articles que nous vous conseillons de prendre ou de confier à vos supporter·trice·s.  

  • Une paire de chaussures de rechange pour alterner les zones de frottement sur vos pieds et porter des chaussures plus légères sur certains tronçons. Il peut être agréable d’avoir également des chaussures de type espadrilles ou tongs pour faire respirer vos pieds lors des pauses sur les Points de Contrôle.

  • Des bâtons de marche qui peuvent vous économiser jusqu’à 20% d’énergie et qui ne sont pas fournis par l’organisation. Ils vous permettront de garder un bon équilibre et pourront vous aider dans les montées ou les descentes. N’oubliez pas de vous entraîner avec.

  • Plusieurs paires de chaussettes. Après les chaussures, elles sont un accessoire primordial pour une bonne marche. Confortables et respirantes, elles peuvent vous éviter de douloureuses ampoules et blessures au niveau des pieds. Nous vous conseillons de prévoir 2 ou 3 paires de chaussettes pour tout le Trailwalker.

  •  Des chaussettes de contentions permettent une meilleure circulation sanguine et donc une sensation de jambes moins lourdes et des pieds moins sensibles.

  • Des protections solaires : casquette, bob, crème solaire, lunettes de soleil, etc. et du produit anti-moustique

  • Un baume pour les lèvres

  • Du papier toilette

  • Une serviette microfibre et un maillot de bain pour se rafraîchir aux douches communes.

  • Des guêtres jambières imperméables

  • Des vêtements chauds et des vêtements de pluie. Que ce soit en Normandie ou dans le Morvan, les nuits peuvent être fraîches. Il est donc important de prévoir de quoi bien se couvrir afin de marcher et surtout de se reposer dans de bonnes conditions.

  • Des vêtements de rechange pour votre confort. Vous allez transpirer pendant cette longue marche et il est possible que vous soyez mouillé-e-s en cas de pluie. Mettre un t-shirt propre et sec apporte un plaisir non négligeable. Vous n’avez pas besoin de les porter, vos supporter·trice·s sont là pour ça donc n’hésitez pas !

  • Une petite trousse à pharmacie avec quelques médicaments en cas de besoin : paracétamol, spasfon, etc.

Vous souhaitez imprimer cette liste ou bien la conserver sur votre ordinateur ? Nous la mettons ci-dessous à votre disposition au format pdf.

Télécharger la liste du matériel